Dieu de la guerre

Les Dieux de la Guerre

de lecture - mots

Tu souhaites apprendre quels sont les principaux dieux de la guerre ? Connaître leurs histoires et mythes ? T'instruire sur leurs origines mythologiques ? Découvrir leurs formidables faits et exploits ? Savoir ce qu'ils incarnent et représentent dans les différentes cultures et bien plus encore ?

Adepte de légendes et de déités, aujourd'hui, nous allons nous attaquer à un thème fascinant : les dieux de la guerre. Nombreux sont les récits qui décrivent et donnent vie à des batailles épiques mettant en scène ces dieux et déesses aux caractéristiques inimaginables.

Un dieu de la guerre est un être divin aux capacités surnaturelles rattaché de près ou de loin au champ de bataille. Souvent vénéré par crainte ou par amour, ces puissantes divinités sont invoquées pour donner l'avantage lors des combats. Ils symbolisent la force, l'autorité et la victoire.

Les valeurs de ces différentes divinités de la guerre varient en fonction du folklore et des croyances auxquelles elles sont associées. Découvrons sans plus attendre, l'histoire qui se cache derrière ces fabuleux personnages et leurs étonnantes existences.

Pantalons cargo

Arès : le dieu grec de la guerre

Dans la mythologie grecque, Arès est le dieu de la guerre. Fils de Zeus et de Héra, il fait partie des douze divinités olympiennes du panthéon grec. Arès représente l'aspect violent et sauvage de la guerre. Il personnifie la rage pure et la soif de sang qui anime les hommes et les femmes sur le champ de bataille.

Sa personnalité impétueuse et la barbarie de ses actes lui ont valu une impopularité quasi-totale auprès du peuple grec, et ce, malgré son grand héroïsme au combat. Les symboles représentant Arès sont l'épée, la lance, le bouclier, le casque, le char, le chien, le sanglier, le vautour et la torche enflammée. 🔥

Arès était si peu aimé à cause de son tempérament et de son caractère agressif que très peu de temples ont été construits en son nom. Contrarié, il estimait que ses prouesses au combat méritaient davantage de reconnaissance et de dévotion de la part des "simples mortels" qui parcouraient la Grèce. En revanche, le dieu de la guerre Arès a eu énormément d'enfants avec différentes maîtresses, parmi lesquelles on compte : Aphrodite, Aglauros, Cyrène et Althée.

Arès dieu grec de la guerre

Voici quelques faits intéressants concernant le dieu grec Arès :

  • Lorsque Arès partait en guerre, deux de ses enfants l'accompagnaient souvent. Il s'agissait du dieu de la peur "Phobos", et du dieu de la terreur "Deimos".
  • La plupart des récits mythologiques dans lesquels Arès apparaît le dépeignent humilié d'une manière ou d'une autre.
  • L'équivalent romain du dieu Arès est Mars. Cependant, ce dernier était beaucoup plus honorable et apprécié.
  • Arès n'a jamais réussi à vaincre Héraclès, l'un des héros les plus populaire de la Grèce antique.

Mars : le dieu romain de la guerre

Dans la mythologie romaine, Mars est le dieu de la guerre. Fils du roi des dieux Jupiter et de la déesse Junon, Mars est le protecteur de Rome et du mode de vie romain. Bien que les mythes et légendes à son sujet l'associent au dieu grec Arès, ce dernier possède des caractéristiques propre aux croyances romaines.

Aux yeux des Romains, Mars était perçu comme un dieu vertueux enclin à la guerre. Rome en tant que nation conquérante et guerrière, vouait une grande importance à son égard. Le mois de mars, qui porte son nom, était le théâtre d'importantes fêtes et cérémonies réalisées en son honneur.

Le dieu romain Mars avait des significations différentes pour le peuple romain. Il était une divinité militaire lorsque Rome partait en conquête et un gardien des frontières de la cité en temps de paix. Les soldats de l'armée romaine priaient Mars avant la bataille, en lui demandant de se battre à leurs côtés et de les mener à la victoire. Mars était souvent représenté vêtu d'une armure de bronze, il portait une lance et un bouclier. 🛡️

Mars dieu de la guerre romain

Retrouve ci-dessous quelques informations à propos de Mars, le dieu de la guerre romain :

  • Mars était considéré comme le père de Romulus et Remus, les jumeaux mythiques fondateurs de la cité impériale Rome.
  • Ses noms alternatifs et épithètes sont Mars Ultor et Mars Gradivus.
  • Les symboles représentant le dieu Mars sont la lance, le loup et le pivert.
  • Les dieux nordiques similaires à Mars sont Týr et Odin.

Odin : le dieu de la guerre viking

Dans la mythologie nordique, Odin est le dieu de la guerre et de la mort. Fils du dieu Bur et de la géante Bestla, il est considéré comme le père tout puissant des divinités viking et des hommes. Il règne sur Asgard et le Valhalla où il accueille les valeureux guerriers morts sur le champ de bataille. ⚔️

Pendant les batailles, Odin était vêtit d'une armure et d'un casque doré. Sous son commandement, des combattants sans peur nommés "berserkers" le suivaient jusqu'à la mort. Ces derniers peuvent entrer dans un état de transe provoqué par l'esprit animal du guerrier (ours, loup ou encore sanglier).

Depuis son trône, Hlidskjálf, avec son épouse Frigg, Odin contempla les neuf mondes. En quête de sagesse et de connaissances, il sacrifia un œil en échange d'une gorgée du puits de Mímir. Ce savoir secret l'a conduit à être pendu transpercé de sa propre lance, durant neuf jours et neuf nuits, à l'Yggdrasil.

Il acquit des runes magiques qui lui accordait des pouvoirs tels que guérir les malades, calmer les tempêtes, retourner les armes contre leurs agresseurs, faire tomber les femmes amoureuses. Par la suite, il offrira ces runes aux hommes. Ses fils les plus célèbres sont Baldr, Vidar et Thor, le dieu du Tonnerre. ⚡

Odin dieu de la guerre

Découvre ci-dessous plusieurs caractéristiques propres au dieu viking Odin :

  • Le dieu de la guerre Odin est le plus sage et le plus respecté de tous les dieux nordiques.
  • Ses attributs symboliques sont la lance Gungnir (ne rate jamais sa cible) et l'anneau Draupnir.
  • Odin est souvent accompagné de deux corbeaux, Hugin et Munin et de deux loups, Geri et Freki. 🐺
  • Le destrier du dieu Odin se nomme Sleipnir, il possède haut jambes et peut parcourir tous les mondes en galopant dans les airs et sur la mer.

Collier Odin

Týr : le dieu germanique de la guerre

Týr est le dieu germanique de la guerre et de la justice. Selon les récits scandinaves, il est soit le fils du géant Hymir, soit celui d'Odin. C'est un brave guerrier membre des Ases. Lors des batailles, il décide de la victoire. Sans crainte et concession, il rejette tout type de négociation et fait prévaloir la loi à tout prix. ⚖️

Mentionné avec parcimonie dans l'Edda poétique et l'Edda de Snorri, les ouvrages qui constituent l'épine dorsale de la mythologie nordique, Týr est surtout connu pour avoir eu le courage de sacrifier sa main dans la gueule du loup Fenrir afin de gagner sa confiance et l'attacher avec la chaîne Gleipnir.

Les dieux de la guerre nordiques/germaniques se distinguent, entre autres, par le fait que chacun d'entre eux est lié à un aspect particulier de la guerre. Thor, par exemple, est impliqué dans le combat physique brutal, Odin dans les forces magiques et psychologiques en présence, et Týr dans les décisions juridiques et les principes de justice entourant la guerre.

Týr dieu de la guerre

Le dieu Týr est décrit comment étant audacieux et brave, son autorité influe sur la victoire au combat. Il est bon pour les hommes valeureux de l'invoquer car il est sage et ne vacille pas. Ci-dessous, d'autres renseignement sur Týr :

  • Týr est presque aussi fort que Thor.
  • Les Romains assimilaient Týr à leur dieu de la guerre, Mars.
  • Týr accepte l'hydromel, la viande et le sang en guise de sacrifices.
  • Dans les légendes du Ragnarök, Týr et Gram, le chien de garde de Hel (le monde des morts) s'entretuent.

Hachiman : le dieu de la guerre japonais

Dans la mythologie japonaise, Hachiman est le dieu de la guerre, le protecteur divin du Japon, du peuple japonais et de la Maison impériale. Son nom signifie "Dieu des huit bannières", en référence à l'empereur Ōjin auquel il est assimilé. Le clan Minamoto (Genji) et la plupart des samouraïs le vénéraient.

Dieu tutélaire des guerriers et divinité du tir à l'arc, Hachiman était autant adoré par les paysans qui l'idolâtraient comme dieu de l'agriculture et que par les pêcheurs qui espéraient qu'il remplirait leurs filets de beaucoup de poissons. En tant que kami de la guerre, il défendait le Japon contre ses ennemis. 🏹

Selon la légende, Hachiman aurait déjoué les tentatives d'invasions de la Chine mongole de l'empereur Koubilaï Khan en 1274 et 1281. En effet, il aurait répondu aux prières de ses fidèles en envoyant le "kamikaze" (vent divin), à deux reprises, entre le Japon et le continent asiatique afin de disperser les flottes ennemies. Le terme "kamikaze" est devenu si célèbre que pendant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes de chasse japonais crièrent le mot "Kamikaze" en faisant s'écraser leurs avions sur les navires ennemis, dans une ultime tentative pour protéger le Japon de l'invasion.

Les légendes autour du dieu japonais Hachiman regroupent des éléments tirés du shintoïsme et du bouddhisme. Il est considéré comme un bodhisattva et un protecteur des temples. Hachiman continue d'être vénéré dans des milliers de sanctuaires des deux confessions à travers le pays du soleil-levant, notamment le Todaiji à Nara et le sanctuaire Hachiman à Kamakura. ⛩️

Hachiman dieu de la guerre

Retrouve quelques données supplémentaires au sujet d'Hachiman ci-dessous :

  • Hachiman lui-même est symbolisé par la colombe, son animal spirituel et son oiseau messager. 🕊️
  • Il existe de nombreux festivals et cérémonies annuels dédiés à Hachiman qui sont célébrés jusqu'à ce jour.
  • Si le katana est l'arme typique du samouraï, Hachiman est représenté par l'arc et la flèche qui sont les armes traditionnel du guerrier japonais gentleman.

Guan Yu : le dieu chinois de la guerre

Guan Yu, également connu sous le nom de Guan Gong et Seigneur Guan, était un général militaire chinois dont les prouesses martiales étaient si remarquables qu'après sa mort, il a été déifié comme étant un dieu de la guerre. Il est connu pour avoir servi sous le règne du seigneur Liu Bei, fondateur du royaume de Shu, dont il est le frère d'armes avec Zhang Fei.

En tant que général, Guan Yu était connu pour sa force, sa bravoure et sa loyauté envers ses hommes. En tant qu'individu, il était respecté pour son honneur et sa droiture. Guan Yu protège ceux qu'il surveille de la maladie et du malheur, il incarne l'honnêteté et l'intégrité. 💪

Comme de nombreux dieux chinois, Guan Yu n'est pas une figure mythologique, c'est un personnage historique qui a vécu à la fin de la dynastie Han et au début de la période des Trois Royaumes de Chine. Néanmoins, il reste l'un des personnages ayant eu le plus grand impact dans la culture chinoise.

Aujourd'hui, considéré comme le dieu de la guerre et de la loyauté, il est le sujet de nombreuses adaptations dans la culture populaire. Les marchands possèdent souvent une statue à son effigie. Sa légende est si répandue qu'il est vénéré tant bien par les forces de l'ordre que par les organisations criminelles.

Guan Yu dieu de la guerre

  • L'arme de Guan Yu se nomme Guandao, c'était une hallebarde composée d'une double lame. 🐉
  • Guan Yu se fera capturé par Cao Cao et servira sous sa bannière. Après l'avoir servi et payé sa dette, il retrouvera sa liberté.
  • Guan Yu a été capturé et exécuté, avec son fils Guan Ping par les troupes de Sun Quan, plus précisément par Lu Meng lors du siège de Fan.

Toutatis : le dieu gaulois de la guerre

Dans la mythologie gauloise, Teutatès, plus connu sous son nom moderne, Toutatis, est le dieu gaulois de la guerre. Il est l'un des trois dieux celtes/gaulois mentionnés par le poète romain Lucain au 1er siècle de notre ère, les deux autres étant Ésus et Taranis. Sur la base de l'étymologie de son nom, il était perçu comme une entité tutélaire qui assumait le rôle de protecteur tribal. 😇

Le dieu gaulois Toutatis était vénéré dans l'ancienne Gaule et en Grande-Bretagne. Il était assouvi par le sang des victimes sur le champ de bataille. Toutatis jugeait les morts et leur donnant la réincarnation qu'ils méritaient, ou mieux encore, il leur permettait de vivre éternellement sur l'île mythologique d'Avalon.

Les victimes sacrifiées à Toutatis étaient tuées en étant plongées la tête la première dans une cuve remplie d'un liquide non spécifié, qui pouvait être de l'hydromel, la boisson préférée des Celtes/Gaulois. Le dieu celte Toutatis était identifié au dieu romain Mars. Aujourd'hui, Toutatis est surtout reconnu à travers l'expression gauloise "Par Toutatis !", inventée pour la bande dessinée Astérix, de Goscinny et Uderzo. ✏️

Toutatis dieu de la guerre

  • Le dieu Toutatis est représenté par un sanglier dans diverses sculptures.
  • Le nom Toutatis signifie "père de la Tribu" dont il représentait l'unité et l'harmonie.
  • Comme la plupart des dieux gaulois, des sacrifices humains étaient destinés à Toutatis.
  • Toutatis avait son nom inscrit (TOT) sur un grand nombre d'artefacts anciens, tant en Grande-Bretagne romaine qu'en Gaule.

Huitzilopochtli : le dieu de la guerre aztèque

Huitzilopochtli est le dieu de la guerre aztèque, il fait partie avec Tlaloc, le dieu de la pluie, des divinités les plus importantes de l'empire mexica. Considéré comme le protecteur de la capitale aztèque Tenochtitlan, il est associé à l'or, aux guerriers et aux souverains. Son nahual ou esprit animal est le colibri. 🐦

Traduit littéralement, le nom de Huitzilopochtli signifiait "colibri de gauche". La plupart des érudits modernes ont cependant contesté cette traduction, notant que dans la tradition cartographique aztèque, le sud était représenté à gauche. Comme les colibris étaient considérés comme des guerriers réincarnés, le sens implicite du nom a été modifié en "dieu guerrier réincarné du Sud".

Huitzilopochtli était réputé être un guerrier extrêmement puissant qui maniait un bouclier, des fléchettes de guerre et Xiuhcoatl (un serpent de feu ressemblant à un éclair) en guise de lance. Malgré ses impressionnantes prouesses martiales, les Aztèques pensaient qu'il pouvait être vaincu. Les légendes prétendaient que le dieu de la guerre trouverait un jour un adversaire à sa hauteur et que sa chute marquerait la fin de l'empire aztèque. 😯

Le dieu Huitzilopochtli a joué un rôle clé dans la création de la cosmogonie du peuple aztèque. La moitié du Templo Mayor, le temple principal de Tenochtitlan (ancienne capitale), lui était consacré. Servant d'autel sacrificiel pour Huitzilopochtli, des rituels et des sacrifices étaient généralement réalisés sur place.

Dieu Huitzilopochtli

  • Huitzilopochtli symbolisait le soleil, la guerre, la jeunesse et la conquête.
  • De grands sacrifices humains étaient régulièrement effectués en l'honneur de Huitzilopochtli.
  • Dans le Codex Borbonicus, Huitzilopochtli porte une arme en forme de serpent appelée Xiuhcoatl, un bouclier et une coiffe imitant la tête d'un colibri.

Montou : le dieu de la guerre égyptien

Dans la mythologie égyptienne, Montou est le dieu de la guerre. Principalement vénéré dans le nome thébain à Hermonthis, Médamoud, Tôd et Karnak, il était associé au culte du soleil et au dieu faucon. Son nom signifie nomade et outre les faucons, son animal spirituel était le taureau sacré Boukhis.

Selon les anciennes croyances égyptiennes, Montou incarnait l'effet brûlant des rayons du soleil du dieu Râ. Assimilé à son pouvoir destructeur, il fut reconnu comme un guerrier, puis un dieu de la guerre. Il combattait les forces du chaos et inspirait son peuple à réaliser d'incroyables exploits de guerre.

L'apparence du dieu Montou était représentée comme un homme à tête de faucon, portant une couronne à deux plumes ornée d'un double uraeus (cobra cabré) et d'un disque solaire. Son culte a été établi à Thèbes au cours de la onzième dynastie égyptienne, où il a reçu l'épithète de "Seigneur de Thèbes". On disait de lui qu'il représentait le pouvoir destructeur du soleil. ☀️

Dieu Montou

  • À l'époque, Thèbes était le siège de la cour royale et Montou était devenu un puissant dieu d'État associé au pharaon.
  • Les Égyptiens croyaient que Montou se manifestait sous la forme d'un taureau blanc au museau noir nommé Boukhis.
  • Montou était le garant d'une vie familiale heureuse, il s'assurait que chaque partie respecte son engagement et désapprouvait définitivement l'infidélité.

Tumatauenga : le dieu maorie de la guerre

Dans la mythologie maori, Tumatauenga est le dieu maori de la guerre et des activités humaines liées à la nourriture. En tant que dieu de la guerre, il est traité avec le plus grand respect et la plus grande crainte. Lors des rites de guerre, les Maoris l'invoquèrent pour qu'il les rejoigne sur le champ de bataille.

La légende de la création raconte que tous les enfants de Rangi et Papa, le père du ciel et la mère de la terre, étroitement enlacés entre les corps de leurs parents, étaient obligés de ramper indéfiniment dans l'obscurité. Tumatauenga suggéra à ses frères de tuer leurs parents pour permettre à la lumière d'entrer dans le monde, alors que Tāne Mahuta, dieu des forêts, proposa plutôt de les séparer.

Les actes de Tumatauenga ont influencé le mode de vie des Maoris, grâce à la guerre qu'il a menée contre ses frères. Les Maoris, une fois les rituels honorés, pouvaient pêcher le poisson 🐟, faire pousser du kumara (patate douce) 🍠, couper du bois pour fabriquer leur waka (pirogue) 🛶 et, en règle générale, exploiter les ressources naturelles du monde.

Le nom Maori de l'armée néo-zélandaise, Ngāti Tūmatauenga, s'inspire du dieu Tumatauenga et signifie "tribu du dieu de la guerre". Tous les soldats sont considérés comme appartenant à la même "iwi" (tribu/clan) sous le patronage de la divinité maorie, indépendamment de leur héritage racial.

Tūmatauenga

  • Tumatauenga, dernier-né de la fratrie, fit face à son frère Tawhiri, dieu des ventes et tempêtes, qui désapprouva la séparation de ses parents.
  • Tumatauenga, furieux à son tour d’avoir été le seul à résister face à la colère de Tawhiri, entreprit de se venger sur les enfants de ses frères.
  • Il conçu filets et hameçons, pour capturer les poisson, enfants de Tongaroa, il déterra du sol les enfants de Haumia et Rongo, il créa des pièges pour capturer et manger les oiseaux des forêts.

Skanda : le dieu hindou de la guerre

Skanda, également appelé Karttikeya ou Kumara, est le dieu hindou de la guerre. Fils du dieu suprême Shiva et de la déesse Parvati, Skanda est une divinité tutélaire qui est très populaire en Inde du Sud. La légende raconte qu'il a été engendré afin de diriger l'armée divine face aux démons.

Skanda, le dieu de la guerre et général de l'armée des dieux, était connus pour sa force et ses compétences extraordinaires. Il était la perfection incarnée, extrêmement courageux, intelligent et très habile dans l'art de la guerre, il devint commandant en chef des devas (divinités hindoues). ⚔️

Skanda tient dans une main une lance tandis que son autre main est toujours en train de bénir les dévots. Sa monture est un paon 🦚, un oiseau pieux qui saisit avec ses pattes un serpent 🐍, qui symbolise l'ego et les désirs des gens. Le paon symbolise la destruction des habitudes néfastes et la conquête des désirs sensuels. Ainsi, les représentations symboliques de Skanda indiquent les voies à suivre pour atteindre la perfection dans la vie.

Shadanana, l'autre nom de Skanda, signifie "celui à six têtes" et fait référence aux cinq sens et à l'esprit. Ses six têtes illustrent des vertus lui permettant d'observer toutes les directions à la fois, une capacité importante qui lui garantit de contrer efficacement tous les coups qui peuvent lui être portés.

Skanda dieu hindou

  • La monture que Skanda chevauche est un paon qui s'appelle Paravani.
  • On disait de Skanda qu'il était l'un des dieux les plus beaux et les plus séduisants.
  • À l'origine, le dieu hindou Skanda s'est manifesté dans le seul et unique but de tuer un Asura nommé Tarakasura.

Acquière la puissance d'un dieu de la guerre !

En résumé, un dieu de la guerre joue souvent un rôle important dans la mythologie et la culture du peuple auquel il appartient. Malgré le fait qu'ils soient associés aux guerres et à la violence, il existe une multitude de divinités protectrices qui combattent pour préserver ceux qui leur semble juste. ✌

Encore aujourd'hui, les légendes et mythes sur les dieux de la guerre fascinent le monde. Ils constituent un puit sans fond, dans lequel la culture populaire puise son inspiration afin de créer de sublimes œuvres qui englobent les domaines du cinéma, de la littérature et du jeu vidéo. 🎮

N'hésite pas à partager ton avis dans l'espace commentaire et à nous faire savoir si tu veux que l'on ajoute un dieu de la guerre en particulier à la liste. Dis-nous selon toi quel est le dieu de la guerre le plus puissant et charismatique de tous, révèle nous aussi quel est ton préféré parmi eux. 😍


Laissez un commentaire

N'hésite pas à commenter et partager ton avis jeune guerrier(e), ton opinion nous intéresse ! 🧐

Recevez nos articles dans votre boite email.